Le Filesharing: Les risques en Allemagne – Filesharing: Risiken in Deutschland

Le Téléchargement illégal: Les risques en Allemagne

L’Allemagne, comme la France, lutte contre le téléchargement illégal de jeux vidéo, musique ou films. Le but, la protection des auteurs, est le même dans les deux pays. L’approche quant à elle, ne saurait être plus différente.

1. La situation en France

Par une loi de 2009, la France a introduit un système de lutte contre les infractions du droit d’auteur sur internet. Il existe désormais une agence publique, dite Hadopi, dans le but de protéger les droits sur internet.

Contrairement à l’Allemagne, il existe un système plutôt pédagogique. L’internaute concerné reçoit dans un premier temps un avertissement par email, puis par lettre recommandée. Ce n’est que par la suite, et un troisième téléchargement, qu’une procédure juridique est déclenchée.

2. La situation en Allemagne

En Allemagne, l’approche est tout à fait différente.

Tout d’abord, ce qui est illégal selon la loi ce n’est pas le téléchargement, mais la diffusion du contenu sur internet, étant que le film, le jeu ou bien le titre de musique est le plus souvent diffusé par des réseaux de partage en pair-à-pair (en anglais « Peer-to-peer »), comme par exemple eMule, bitTorrent, popcorn time, etc… Si vous utilisez un tel logiciel vous diffusez le contenu que vous téléchargez dès que vous lancez le logiciel.

Pour la poursuite de telles atteintes aux droits de l’auteur, il n’existe pas une autorité supérieure comme Hadopi en Allemagne, mais ce sont les cabinets d’avocats, engagés par les auteurs, qui poursuivent les infractions.

Un de ces cabinets, le plus reconnu en la matière, est le cabinet Waldorf-Frommer, basé à Munich ...

Zum vollständigen Artikel


Cookies helfen bei der Bereitstellung unserer Dienste. Durch die Nutzung erklären Sie sich mit der Cookie-Setzung einverstanden. Mehr OK